Bilan NaNoWriMo | Et après ?

Oyé camarades,

Cela fait maintenant plus d’un mois que je vous ai quitté avec mon dernier billet où je parlais de

mes objectifs du NaNoWriMo (si tu l’as raté, va donc le lire ICI petit coquinou).

Me revoilà donc aujourd’hui, émergeant du néant de l’internet pour vous raconter ce mois de novembre palpitant (si, si, il l’était j’vous dis, partez pas …).

Je bénéficiais avant le top départ du NaNo d’une solide équipe de writing buddies (compagnons d’écriture) prêts à parcourir cet énorme défi avec moi. Via Skype, nous nous étions donc donnés rendez-vous une petite heure avant minuit en ce 31 octobre. Et enfin à l’heure fatidique, le gong a sonné et le nanowrimo a officiellement débuté.

Ce premier jour a été pour moi l’opportunité de prendre d’emblée une certaine avance sur le quota de mots (1667 mots/jour minimum). Après ce premier jour rentable, j’ai donc entamé le mois en gardant plus ou moins ce petit matelas de mots et en dépassant chaque jour les 1.667 mots histoire de me sentir bien. Mais cela ne devait pas durer…

C’est alors qu’un malheur bien connu s’empara de votre ami voyageur !

Vous le connaissez ! OH OUI !

Le syndrome… de la PAGE BLANCHE ! *musique dramatique*

Et oui, je pensais ce mal loin derrière moi étant donné qu’en débutant le nano, j’avais déjà écrit plus de 140 pages à mon roman. Malheureusement, j’ai appris que ce mal pouvait sévir aussi bien à la 188 ème page qu’à la première.
C’est arrivé le premier vendredi du mois. Chaque phrase était une torture, je devais me faire violence pour sortir le moindre mot, pour au final réussir à cracher 500 mots. Et le lendemain ? 1200 mots atteints avec toutes les peines du monde.

Heureusement, l’avance prise dans les premiers jours était là pour pallier ces deux jours de moins bien et au final, je suis parvenu à redresser la barre sans passer sous la ligne rouge (mon objectif officieux du mois).

Suite à ce week-end loin d’être prolifique, je me suis efforcé d’écrire chaque jour le nombre minimal de mots (à défaut d’être plus productif). Jusqu’au béni 11 novembre.

Ce jour férié, je vous assure que je l’attendais avec impatience.

La première quinzaine de novembre était principalement occupée par un stage en entreprise (donc moins de temps libre) et ce fameux jour de « congés » était une aubaine à ne pas manquer pour prendre une avance plus conséquente.

Et j’en ai profité ! 3255 mots m’sieurs dames ! À ce moment là du mois, il s’agissait de mon record quotidien (jusque là tenu par le 1er novembre et ma nuit de folie, ah l’euphorie du début…). Grâce à ce total, je prenais une confortable marge sur la terrible ligne rouge (en réalité grise sur le graphique ci-joint).bilan nano

Les jours suivants ont pour la plupart étaient fidèles à mes espérances et le 25 novembre, je suis parvenu à dépasser la barre symbolique des 50.000 mots, soit 5 jours avant la date butoir. Je vous laisse imaginer la danse de la joie que j’ai alors effectué dans mon appartement.

Au final, j’ai atteint 53.281 mots en 54 heures d’écriture. Oui une fois, les 50k dépassés, la motivation et le temps qu’on parvient à dégager avant ont étrangement diminué.

Honnêtement, avant le début je ne croyais pas pouvoir réussir le nano et pourtant en gardant son but en point de mire, en se fixant un nombre de mots minimum par jour et en se donnant un bon coup de pied, les 50k deviennent un objectif des plus réalisables.

Je tenais enfin à remercier mes compagnons d’écriture avec qui j’ai pu échangé tout au long de ce mois. En se soutenant les uns les autres, chacun a pu dépassé ses limites et aller au bout de ce défi aussi fou que génial.

Participer au NaNoWriMo en novembre 2016 ? Je réponds pourquoi pas !

Et ce roman alors ? Il a dû bien avancer avec tout ça ? Je ne vous le fais pas dire, bientôt un autre article à ce sujet avec au programme un planning des mois à venir et tout un tas de choses.

Certains d’entre vous ont participé au NaNo ? Dites-moi comment ça s’est passé pour vous en commentaires 😉

Je vous laisse sur ces bonnes paroles et à bientôt !

Un Voyageur.

2 réflexions sur “Bilan NaNoWriMo | Et après ?

Laisser un commentaire