Les outils de l’écrivain

Que ce soit sur les réseaux sociaux, par mail ou dans la « vraie vie », on me pose souvent cette question :

Tu utilises quoi comme outils pour écrire ?

Le mythe de l’écrivain nous renvoie de façon constante à l’image de l’auteur-artiste plongé dans ses papiers, une plume à la main, les yeux plissés et scrutant l’horizon à travers la fenêtre de sa modeste chambrette à la recherche de la divine inspiration.

Pourtant, la réalité est bien différente !

Quand j’ai commencé à écrire, je ne me posais pas trop de questions. Je me plantais devant l’ordinateur de mes parents, j’ouvrais Word et hop, j’écrivais. Tout simplement.

Aujourd’hui, on peut dire que mes habitudes d’écriture ont bien changé. Et c’est normal, le temps et l’expérience nous font évoluer. Au fil des années, j’ai éprouvé l’envie de me perfectionner, d’affûter la lame de ma technique, d’améliorer mon environnement (ergonomie) pour pouvoir écrire dans des conditions optimales.

Avec le recul, je me soupçonne d’avoir des ancêtres archivistes, brocanteurs ou antiquaires. Pourquoi ? Tout simplement car j’aime répertorier, classer, conserver, préserver toutes les informations, tous les savoirs, tous les « tips ». Si vous saviez combien j’ai d’ebooks, de pdf et de bouquins de conseils dans mes placards et sur mon ordinateur… 😉

C’est pour cette raison que j’ai décidé de partager avec vous mes outils. Toutes ces petites choses qui m’aident dans mon quotidien d’écrivain en herbe. Je pense mettre à jour cette liste détaillée de temps à autre, car j’aime bien dénicher de nouveaux gadgets. Brocanteur, vous disais-je !

À noter que certains des liens suivants sont des liens partenaires/affiliés*. C’est à dire que pour chaque achat réalisé à partir de ces liens, un petit pourcentage me revient. Cela n’augmente pas le prix pour vous et cela m’aide un peu à subvenir aux frais du blog (l’auteur-artiste est précaire, ça ce n’est pas un mythe 😉 ).

Cela dit, rentrons dans le vif du sujet !

Outils d’aide à l’écriture

1 – Logiciels et sites

Scribbook – Si je rédige encore mes plans et mes notes sur papier, il n’en est pas de même pour l’écriture de mes textes. Après avoir longtemps écrit sous Word et OpenOffice, après avoir testé Scrivener, Scribay et le très épuré FocusWriter, j’ai enfin mis la main sur l’outil parfait pour écrire : Scribbook. Site en ligne entièrement français et gratuit, je l’ai découvert à l’occasion du NaNoWriMo 2018. Scribbook permet de créer différents projets en parallèle, de diviser son texte en chapitre/scène, d’agencer ces parties comme bon vous semble, d’insérer un encart « Synopsis » global ou pour chaque chapitre. Autre bon point, il offre un mode nuit, très utile faisant passer toute l’interface en « noir » afin d’être moins agressif pour les yeux (indispensable quand on écrit plusieurs heures/jour). Il comprend également un mode sans distraction qui bascule votre texte en plein écran afin de ne plus voir votre bureau, ni la barre des tâches de votre pc.

Bref, je pourrais vous en parler des heures tant Scribbook correspond à mes attentes. Une version premium est également disponible mais cela ne change rien en terme d’écriture ! Qu’on décide de prendre un abonnement (prix dérisoire) ou non, les fonctionnalités d’écriture restent les mêmes. Si jamais la plate-forme vous intéresse, je vous renvoie vers cette page où je vous propose une réduction sur l’offre Premium de Scribbook.

Antidote* – Si vous écrivez depuis un moment maintenant, vous avez forcément entendu parler d’Antidote. Ce logiciel de correction est extrêmement puissant et saura dénicher les petites erreurs perdues dans vos textes. Très complet, compatible avec les navigateurs internet (et donc avec Scribbook !), Antidote vous permettra de débroussailler votre texte avec plus de facilité. Qu’il s’agisse de grammaire, de conjugaison, de ruptures dans les phrases, de répétitions de mots, le logiciel sera votre éclaireur dans cette étape cruciale des corrections. Avant que des regards humains ne prennent ensuite (ou avant) le relais bien entendu.

Pour ma part, j’ai acheté la version 9 il y a 3 ans. Le logiciel a un coût certain mais sachez qu’il vous faudra de toute manière investir un minimum si vous souhaitez vous auto-éditer, enfin si vous voulez faire les choses bien ! Aujourd’hui, la v10 est disponible à prix réduit. C’est un achat à long terme, car il vous accompagnera pour tous vos textes. Antidote reste une référence.

Antidote 10 – Correcteur et dictionnaires pour le français ou l’anglais.

2 – Supports d’écriture

Carnets* – Au delà des outils numériques, le papier reste mon support de notes principal. J’ai besoin de griffonner, de raturer, de tracer des lignes, de dessiner. Dans mon bureau, j’ai 5 carnets prêts à être ouverts et sur lesquels je construis mes plans, les lignes directrices de mes histoires. L’un d’eux renferme aussi la liste de tous les personnages de La Sève du Pouvoir. Bref, ces carnets me suivent partout où j’écris, indissociables de mon travail d’écriture, ils sont cruciaux lorsque vient le moment de poser les mots sur l’ordinateur.

Exemple de carnets de notes

Support d’ordinateur portable* – On n’a pas toujours de bureau ou de table disponible autour de soi. On n’a pas toujours envie de s’asseoir derrière un bureau, face à un mur. J’ai eu envie de m’acheter un plateau pour mon ordinateur portable car à l’époque, le mien chauffait beaucoup. Je me suis vite aperçu que cet achat n’avait pas été fait en vain. Grâce à ce support, j’écris sur mon canapé (comme ce texte en ce moment), dans mon lit avant de dormir. Inclinable, modulable en hauteur, ce plateau m’a grandement servi. Très pratique au quotidien.

Plateau d’ordinateur portable (le même que le mien)

3 – Accessoires lors des Salons

SumUp (Boîtier de paiement pour carte bancaire)* – Quand j’ai commencé à faire des salons, j’ai réfléchi aux petits plus qui pourraient permettre d’améliorer mon stand et notamment d’inviter plus facilement les potentiels lecteurs intéressés à se procurer -sur place- mes ouvrages. Tout le monde n’a pas forcément de liquide sur soi (moi le premier). Je suis alors tombé sur ce boitier de paiement (que l’on voit depuis quelques mois régulièrement dans des publicités un peu partout). Pouvant être connecté en Bluetooth à un smartphone pour configurer un prix, cela facilite grandement les choses en salon. Je connais d’autres auteurs qui ont également recours à ce boitier, que de bons retours et le service client est réactif.

Boitier de paiement Sum Up


D’autres outils viendront au fur et à mesure du temps garnir cette page, en attendant, si cela vous a plu, n’hésitez pas à partager la page sur vos réseaux et à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé. Si vous utilisez vous-même l’un de ces outils, dites-le moi et si vous avez d’autres accessoires d’écriture à me conseiller, partagez, si cela est pertinent je le rajouterai volontiers à la liste.

Le symbole (*) signifique que le lien donné pour les produits concernés est un lien affilié. Cela signifie que si vous achetez le dit-produit avec mon lien, je recevrais une petite commission. Cela n’augmente en rien le tarif pour vous et cela fait une petite rentrée d’argent pour moi.

  •  
  •  
  •  
  •  

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.